52 rue Charles Michels 93200 Saint-Denis
09 86 47 27 86
info@iqraparis.fr

Comment lire le Coran ?

Cours d'arabe à Saint-Denis (93)

Comment lire le Coran en respectant les règles de lecture ?

Comment lire le Coran en respectant les règles de lecture ?

Beaucoup d’étudiants se demandent comment lire le Coran en respectant les règles de lecture car durant leurs premiers contacts avec le Livre sacré, ils rencontrent différents signes de ponctuation placés au-dessus des mots qui leurs sont étrangers. Ces signes peuvent indiquer l’autorisation ou l’obligation d’interrompre la lecture, la recommandation d’interrompre ou de continuer la lecture, ou encore la nécessité de se prosterner.

Avant de commencer à lire le Coran

Lire le Coran est un acte de foi : toute lecture doit commencer par les formules أعوذ بالله من الشيطان الرجيم « aoûdhoû billahi min ach-cheytân ir-rajîm » puis بسم الله الرحمان الرحيم « bismillah ir-rahmân ir-rahîm ».

Les signes de ponctuation à respecter durant la lecture du Coran

Pour lire le Coran de manière correcte, il convient de respecter les signes de ponctuation suivants, qui sont toujours placés au-dessus des mots contrairement à la ponctuation française :

Signe de ponctuation du Coran : Ce signe, qui est la lettre jîm, indique qu’il est autorisé de s’arrêter mais cela n’est pas obligatoire.

Signe de ponctuation du Coran: Le mot « lâ », qui veut dire « non », indique qu’il n’est pas permis de s’arrêter de lire ici.

Signe de ponctuation du Coran: La lettre « mîm » indique qu’il faut obligatoirement s’arrêter à cet endroit.

Signe de ponctuation du Coran : Les trois lettres qâf, lâm et alif indiquent qu’il est préférable de s’arrêter mais on peut aussi ne pas marquer l’arrêt.

Signe de ponctuation du Coran: Les trois lettre sâd, lâm et alif indiquent qu’il est préférable de ne pas s’arrêter mais l’arrêt est autorisé.

Signe de ponctuation du Coran: On peut s’arrêter à l’un des deux endroits où l’on rencontre ces trois points mais pas aux deux.

Signe de prosternation : Il faut se prosterner.

La prosternation durant la lecture du Coran

Il faut se prosterner lorsqu’on rencontre le signe Signe de prosternation durant la lecture du Coran. Cette prosternation est obligatoire dans l’école juridique hanafite et considérée comme sunna dans les écoles malékite et chaféite. Pour l’école hanafite, cette prosternation concerne la personne qui lit le Coran mais aussi celle qui écoute attentivement. Pour l’imam Malik, la personne qui écoute attentivement doit se prosterner si celle qui lit se prosterne.

Attention : il s’agit d’une seule prosternation et non de deux comme dans la prière.

Maintenant que vous connaissez les règles de lecture, venez les appliquer dans nos cours pour apprendre à lire le Coran !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *