52 rue Charles Michels 93200 Saint-Denis
09 86 47 27 86
info@iqraparis.fr

Quel pays parle arabe littéraire ?

Cours d'arabe à Saint-Denis (93)

Dans quel pays parle-t-on arabe littéraire ?

Beaucoup de gens se demandent où est parlé l’arabe littéraire. Quand ils se posent cette question, ils pensent en premier lieu aux pays de la Péninsule arabique, comme l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis. Cela est peut-être dû aux clichés véhiculés par les orientalistes, car on ne parle pas plus arabe littéraire dans les pays du Golfe qu’en Algérie : comme son nom l’indique, l’arabe littéraire est avant tout une langue écrite.

Qu’est-ce que l’arabe littéraire ?

L’arabe littéraire est la langue officielle de communication dans tous les pays arabes : elle est utilisée dans l’administration, les médias et la religion. Dans la vie de tous les jours, les gens utilisent des dialectes qui se rapprochent plus ou moins de cette langue écrite. Comme son nom l’indique, c’est aussi la langue de la littérature : depuis plus de mille ans, les livres rédigés dans le monde arabe sont écrits dans cette langue. On peut dire que l’arabe littéraire incarne la forme écrite de la langue arabe, tandis que les dialectes correspondent à l’arabe parlé.

Les dialectes arabes

Certains orientalistes comparent l’arabe littéraire avec le latin : une langue morte ayant donné naissance à plusieurs autres langues vernaculaires. En effet, le latin a donné naissance à l’espagnol, au français, à l’italien… Mais cette comparaison n’est pas judicieuse car le latin a disparu aujourd’hui tandis que l’arabe littéraire est en progression avec la propagation croissante des médias de masse en langue arabe. De plus, les dialectes arabes ne s’écrivent pas et il y a donc peu de chances qu’ils prennent la place de l’arabe littéraire. Etant donné que chaque pays possède son dialecte et qu’à l’intérieur de chaque pays, chaque ville possède le sien, il serait bien difficile de choisir quel dialecte adopter pour remplacer l’arabe littéraire comme langue officielle. Enfin, la différence entre les dialectes arabes et l’arabe littéraire n’est pas aussi grande qu’entre le latin et les langues parlées actuellement dans le Sud de l’Europe : la majeure partie du vocabulaire utilisé dans les dialectes est le même que celui de l’arabe littéraire, ce sont les structures de phrase et la prononciation qui divergent.

Une langue parlée nulle part mais comprise partout

L’arabe littéraire n’est donc parlé dans aucun pays mais il est compris partout dans le monde arabe, car les gens l’apprennent à l’école et l’entendent tous les jours à la télévision, à la radio, à la mosquée… Toute personne sachant écrire arabe connaît l’arabe littéraire car les dialectes ne s’écrivent pas. Nous vous conseillons donc d’apprendre à écrire et lire l’arabe littéraire avant de vous lancer dans l’apprentissage d’un dialecte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *